Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Jean-Pierre Bosino : « Privatisation des aéroports de Lyon et de Nice : une faute politique grave » - 12 juillet 2016

Les questions d'actualité

Privatisation des aéroports de Lyon et de Nice : une faute politique grave

Par Jean-Pierre Bosino, 12 juillet 2016

 

En 2015, M. le Ministre, votre gouvernement a fait le choix de céder au secteur privé la majorité du capital des aéroports de Lyon et de Nice.

Le choix de privatiser des infrastructures essentielles, qui fonctionnent bien, comme en témoignent les résultats de ces deux aéroports dont le capital est uniquement détenu par des actionnaires publics : 60 % par l’État, 25 % par les CCI, 5 % respectivement par chaque autre collectivité territoriale. Ce qui démontre que le public, l’État actionnaire peut bien faire malgré vos dires.

Nous avions alors dénoncé avec vigueur cette faute politique grave, et malheureusement nous ne nous étions pas trompés, car, comme pour les autoroutes, ces privatisations sont loin de répondre à l’intérêt général. Ainsi un an après la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, le premier actionnaire chinois Casil Europe souhaite déjà la redistribution de 17,5 millions d’euros de réserves financières constituées par les gestionnaires historiques, faisant fi de l’effort de chacun des partenaires publics, et ayant seulement en tête de mettre la main sur le pactole.

L’actionnaire privé souhaite même redistribuer aux actionnaires la totalité des bénéfices de l’aéroport.

Alors que nous sommes au troisième tour d’enchères pour les aéroports de Nice et Lyon, vous persistez dans cette voie qui n’a d’autre objectif que de servir des intérêts privés au détriment du bien commun, alors que vous aviez pris l’engagement de protéger l’intérêt des collectivités. Celles et ceux qui ont voté votre loi portent une lourde responsabilité. M. le Ministre, allez-vous renoncer à ces privatisations, à cette politique qui brade le patrimoine de la nation et affaiblit notre économie ?

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)