Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Questions au gouvernement-Patrice Carvalho-Interpellation de la ministre de la Santé sur Sanofi et BMS UPSA - Assemblée nationale, 22 janvier 2014

Patrice Carvalho

J'ai interpellé, mercredi, lors de la séance de questions au gouvernement, la ministre de la Santé concernant les menaces de suppressions d’emplois qui se profilent au sein des groupes pharmaceutiques Sanofi et BMS UPSA. Voyez la réponse de Mme Dominique Bertinotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée de la Famille.

 

Suivre l'actualité du député PCF-Front de gauche Patrice Carvalho

 

Qu’importe la question, voici la réponse !

C’est donc la ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti, qui a répondu à ma question, mercredi, en l’absence de Marisol Touraine, retenue au Sénat.

Me voilà soupçonné d’être devenu le porte-parole du lobby de l’industrie pharmaceutique !

Ainsi débute la réponse ministérielle. Celle-là, on ne me l’avait jamais faite ! J’hésite entre le rire et la consternation.

Puis la ministre a poursuivi sans tenir aucun compte des éléments fournis par ma question.

Les génériques de paracétamol bénéficieront aux assurés sociaux, affirme-t-elle. Je m’étais appliqué à montrer qu’il n’y avait aucun effet sur les prix mais de gros dégâts sur l’emploi en France (plus de 1000 emplois directs).

Qu’importe ! La ministre s’était calée sur le mode : ce n’est pas votre question, mais c’est ma réponse.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)