Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 

06 sept.18:00
 
 

 

Rassemblement le jeudi 6 Septembre 2012 devant l’hôpital de Creil à 18 heures à l’occasion de la réunion du Conseil de Surveillance

Un plan inacceptable, voici ce qu’impose l’Agence régionale de santé (A.R.S.) aux hôpitaux de Creil et Senlis : 3 millions d'économies d'ici fin 2012 et 9 millions supplémentaires d'ici 2015.

Ce plan dit de « redressement » en cours d'exécution entraine la fermeture de plus de 100 lits durant la période des congés (souhaitons une excellente santé aux populations des agglomérations de Creil et de Senlis), puis  leur fermeture définitive dans la période suivante.

Déjà l'unité de réanimation de Senlis est totalement fermée dès maintenant et sa réouverture très incertaine, entrainant de sévères difficultés dans l'organisation des soins sur Senlis, mais également sur Creil.

Quant aux personnels des deux hôpitaux, la dégradation de leurs conditions de travail ne fait que s'aggraver et par conséquent  la qualité des soins pour les patients est menacée par de telles mesures.

Les propos rassurants parus cet été dans la presse (y compris le Plan médical d'établissement : il faut vraiment que l’A.R.S. ait très chaud !) et qui ne tarderont pas à être répétés sur tous les tons, n’ont pas d’autres buts que de tenter de dissimuler les réalités de ce plan.

Et pendant ce temps les dépassements d’honoraires, les forfaits hospitaliers (jusqu’à 45 euros par jour), les diverses franchises se poursuivent et aggravent les inégalités d’accès aux soins

pour le Comité,

Paul Cesbron
03 44 25 39 91

 

  • Le comité recueille sur un cahier de doléances les témoignages des patients, consultants et des familles, souhaitant faire connaître leurs sentiments, analyses, plaintes ou satisfactions au sujet des Hôpitaux de Creil et Senlis.
  • Rejoignez le Comité de défense et de développement des hôpitaux de Creil et de Senlis
 

Boulevard Laennec - Hôpital de Creil
Creil 60100
France
49° 14' 55.3668" N, 2° 27' 45.162" E
Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)