Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Résolution du Conseil national du PCF du 26 janvier 2016 : « Pour que vive et se développe L'Humanité »

« Pour que vive et se développe L’Humanité »

À plusieurs reprises, L’Humanité par la voix de son directeur Patrick Le Hyaric, a alerté sur la gravité des difficultés financières qu’affronte le groupe de presse.

Tous les journaux connaissent de sérieux problèmes financiers. La plupart d’entre eux peuvent combler leur déficit parce qu’ils sont adossés à de grands groupes industriels et financiers, au prix d’une concentration de la presse et des médias entre quelques mains.

L’Humanité, composante historique du pluralisme de la presse française et des combats progressistes, ne peut compter que sur l’engagement de ses équipes, le militantisme, ses lectrices et lecteurs, ses amis, les diffuseurs de L’Humanité-Dimanche.

Elle est toujours discriminée en matière de communication publicitaires et, depuis la fin de l’année 2015, un million d’euros de crédit de l’État, au titre de quotidien à faible ressources publicitaires, lui ont été ôtés, accroissant d’autant ses difficultés financières.

Trop peu de forces politiques, sociales, ou associatives réclament des pouvoirs publics qu’ils garantissent les conditions d’un réel pluralisme de la presse, pourtant inscrit dans la Constitution française. Il y va des conditions de l’informa- tion et du débat d’idées dans notre pays.

Qu’il s’agisse des luttes sociales, de celles pour la préservation de la planète, des confrontations politiques et culturelles nécessaires en démocratie, de la solidarité internationale et de la paix, dans tous ces domaines, L’Humanité joue un rôle original et utile. Tout commande de le revaloriser. Quand les médias rencontrent une telle crise de confiance, l’engagement de L’Humanité aux côtés des milieux populaires, des « invisibles », des penseurs qui contestent le système, constitue un atout pour le journalisme et un atout précieux pour la démocratie.

C’est pourquoi, le Conseil national du Parti communiste français appelle un large engagement pour répondre à la campagne d’abonnement de découverte et de parrainage que lance L’Humanité. Des milliers de personnes autour de nous sont susceptibles d’être intéressées par la découverte et la lecture de L’Humanité Dimanche et de L’Humanité.

Il invite les élus progressistes et républicains à faire une juste place à L’Humanité parmi les bouquets de presse dans les médiathèques et bibliothèques des centres de documentation des lycées et collèges, les lieux d’accueil au public des collectivités territoriales.

Le Conseil national du Parti communiste français appelle également à assurer le succès de la soirée de mobilisation et de solidarité pour L’Humanité le vendredi 22 février à la salle La Bellevilloise à Paris.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)