Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 

27 janv.14:00
 
 

Nous reproduisons ci-dessous le contenu du tract du Comité de défense et de promotion de la santé et des hôpitaux publics de Creil et de Senlis (contact : comitesantecreil@orange.fr), qui appelle la population à participer et à s'emparer de la

 

Manifestation « Non à la fermeture de la maternité de Creil »

samedi 27 janvier 2018 à 14 heures

devant l'hôpital de Creil

 

Les communistes s'y associent pleinement et activement, de toutes les luttes ces dernières années pour que l'hôpital de Creil ait tous les moyens, humains et financiers, de remplir sa mission de service public et de répondre aux besoins de santé de la population du large Bassin creillois.

 

----------

Non à la fermeture de la maternité de Creil !

Depuis de nombreuses années, notre comité agit pour la défense des hôpitaux publics et le droit à la santé pour tous.

Après de grandes difficultés connues aux urgences et jamais résolues, cette fois-ci, c’est le tour de la maternité de Creil d’être attaquée ! 1 700 bébés par an.

Face à cette situation nous sommes nombreux à nous être rassemblés à Creil le samedi 6 janvier au Centre des Rencontres.

Tous contre la fermeture de la maternité de Creil ! 

Des dizaines de millions d’euros ont été investis dans l’agrandissement de l’hôpital de Creil.

Les travaux visaient à moderniser et à agrandir la maternité… qui maintenant doit fermer. 45 millions ont été dépensés pour indemniser l’arrêt du chantier. Quel scandale !

  • Le Bassin creillois est la zone la plus dynamique de l’Oise sur le plan démographique (1 625 naissances en 2016 [INSEE]). Comment envisager que les futures mamans de notre bassin, soient dans l’obligation de se rendre à Senlis ?
  • Une partie importante de la population de notre bassin est précarisées (40 % des ménages du plateau à Creil n’ont pas de voiture). Comment assurer le transport des femmes accouchant à Senlis : par les pompiers, par les services d’urgences ?
  • La fermeture de la maternité va aggraver la situation des urgences, déjà très difficile. Des accouchements trop rapides pourraient avoir lieu aux urgences dans de mauvaises conditions.
  • La réanimation pour adulte a été supprimée à Senlis. Les femmes ayant des complications devront donc être transférées à Creil. Invraisemblable !

Les arguments financiers de la direction de l’hôpital et de l’ARS pour justifier la fermeture de la maternité de Creil sont inacceptables.

La fermeture de la maternité de Creil va mettre la population du Bassin creillois dans une situation sanitaire dangereuse.

Nous voulons des maternités à Clermont, Creil et Senlis.

Tous à la manifestation

samedi 27 janvier 2018

à 14 heures devant l’hôpital

 

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)