Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 

Quel programme sur la Petite scène à la Fête de l'Huma 2017 !

Quel programme sur la Petite scène à la Fête de l'Huma 2017 !

La petite scène qui a tout d’une grande

Née de la volonté des fédérations des Pays du Nord (Aisne, Oise, Somme, Nord, Pas-de-Calais) et de la rencontre entre l’association Droit de Cité du Pas-de-Calais et Le Festival sur les pointes du Val de Marne, la petite scène défend depuis plusieurs années la chanson francophone et militante, avec passion et humour.

L’espace est soutenue par les fédérations des Pays du Nord et de la ville de Vitry-sur-Seine, pour qui la place de la culture, des musiques actuelles et la mise en lumière d’artistes locaux sur la fête est primordiale.

La petite scène déborde d’énergie et de talents ! Rap, rock, punk, reggae, chansons françaises, musique tzigane, ska, électro, world musique sont au programme. Les artistes sélectionnés sont inclassables, décalés, drôles, tendres, enragés. L’envie d’être ensemble pour faire la fête, chanter leur engagement et rêver à un monde meilleur les rassemble à la Fête de l’Humanité…et ils sont nombreux !

 

Un cheveu d’ Yvette Horner, une larme d’Iggy Pop, un cil de Frida, un doigt de Django... Aux P’tits Oignons c’est tout ça et bien plus encore . Le style d’Aux P’tits Oignons ? De la « Francon Chanssaise » évidemment !

 

Heavy metal parodique
 
Pondre des titres de grande qualité artistique et technique en s’entichant de tous les clichés de la sphère metal relève de l’art. Et à ce jeu les Nantais d’ULTRA VOMIT sont des génies dont le talent ne sera malheureusement reconnu qu’après leur disparition. Emmené par Fetus, leader-guitariste-auteur-compositeur dont la dextérité et le bon goût n’ont d’égal que les meilleures blagues de Michel Denisot, le combo s’adonne avec passion et grivoiserie à un metal alliant humour à 2 balles avec tout type de musique extrême rencontrée en chemin (y’a pas de raison, tout la scène en prend pour son grade), pour te filer le sourire en même temps qu’il te botte le cul !
 
 

Le collectif emblématique

La Rumeur fête ses 20 ans cette année. L’occasion était trop belle pour ne pas les inviter. Composée d’Ekoué, Le Bavar et Hamé, complétée côté beatmakers par Soul G, La Rumeur, à travers son rap hardcore, sombre et sans concession, est parmi les plus emblématiques des collectifs underground français. Après une échappée cinématographique pour Ékoué et Hamé avec la réalisation du film « Les Derniers Parisiens », un nouvel album devrait être bientôt dans les bacs. En attendant sur scène, tout le monde s’accorde à le dire, La Rumeur est excellent et ceci n’est pas qu’une rumeur...

 

Balkan Groove Explosif

Contestataire, satirique et festif, le Bastard Gang Band est une machine à groove aux origines multiples. Véritable plébiscite à l’échange, au partage, aux libertés.

Depuis sa création en 2009, le Fat s’inscrit dans une démarche artistique forte : le métissage ! Le nom de cette formation est déjà en soit une affirmation de ce mélange des cultures.

Ils puisent leurs influences autant dans les musiques traditionnelles balkaniques que dans les sons électroniques actuels et chantent dans différentes langues.

Une ballade survoltée qui nous promène, nous guide entre salsa, groove nord américain et musiques du Maghreb, chants traditionnels des Balkans et punk.

 

Rock contestataire

Il suffit de la voir sur scène pour comprendre qu’il n’y a aucune tricherie. Un univers où les plumes soufflées par de grands auteurs comme Jacques Brel ou Jean Fauque se plantent sur le dos de l’animal indomptable qu’est le rock contestataire des origines.

Une voix pénétrante, organique, qui vous résonne dans les tripes et transperce dès la première écoute. Melissmell transforme sa rage en un poème.

Melissmell, une artiste engagée qui n’hésite pas à s’affirmer politiquement, en témoigne son intervention pleine de spontanéité lors du Rassemblement des Insoumis à l’initiative de Jean-Luc Mélenchon le 18 mars dernier. L’interprétation de son titre Aux Armes, chanté devant plus de 130 000 personnes sur la Place de la République, n’a laissé personne indifférent et permet donner un aperçu de la sincérité d’une artiste mêlant rage et insoumission, mais toujours au service du rock. Une vidéo de son intervention a trouvé écho sur les réseaux sociaux et comptabilise plus de 850 000 visionnages en 8 jours, contribuant à élever ce titre au rang d’hymne de toute une génération d’insoumis.

 

Entre humour, tendresse et révolte

Gauvain Sers, 26 ans, est un auteur compositeur interprète originaire de la Creuse et parisien d’adoption. Leprest, Souchon, Renaud, mais aussi Dylan, c’est sa dope à lui. Il les a respirés si fort dans la bagnole de son père qu’il en a imprégné l’âme de ses chansons.

De ses aînés, il a capté le sens de l’humanité. La fraternité. Pour le reste, il s’est débrouillé comme un grand.

Quand il dégaine ses chansons de circonstance, guitare en bandoulière, Gauvain touche par la précision de son verbe et la sincérité de son interprétation. Habile mélodiste, faiseur de portraits, ses chansons ciselées naviguent entre humour, tendresse et révolte.

 

Fusion de rumba gitane, de flamenco et de musiques traditionnelles d’Afrique du nord

Fusion de rumba gitane, de flamenco et de musiques traditionnelles d’Afrique du Nord tels que le gnawa et le chaabi, le groupe Labess (« tout va bien » en dialecte maghrébin) fait souffler un vent de fraîcheur sur les chaudes mélopées venues des bords de la Méditerranée. De sa voix puissante, frondeuse et éraillée, Nedjim Bouizzoul chante l’exil en retraçant les joies et les détresses qui parsèment le parcours de la terre d’origine à la terre d’accueil, et vice-versa. En arabe, en français ou en espagnol, cet oiseau migrateur porte le souhait des jeunes et des anciens, toujours bien vivace, de vivre unis par-delà les blessures, de braver les peurs et les distances que sa musique transcende, par monts et par mots !

 

De retour avec "L’empire de papier"

HK, y peut pas s’arrêter ! S’arrêter de composer, écrire, chanter, enregistrer et monter sur scène ! Déjà avec MAP, y pouvait pas s’arrêter ! D’arpenter la scène, sauter, courir, aller vers le public, le faire chanter, le faire danser. Alors quand MAP a décidé de faire une pause, lui, il a pas pu. Trop d’injustices à dénoncer, de politiques à haranguer, d’insatisfactions à exprimer en chantant, rappant ou slamant sur du hip-hop, du chaabi ou du reggae. Il a pas pu s’arrêter… Puisque la terre continue à (mal) tourner ! Mais avec « L’empire de papier », HK a voulu cette fois encore nous surprendre, pour mieux nous embarquer « sur sa planète » (une de ses nouvelles chansons) aux tonalités plus personnelles.

 

Un show Balkanique spécialement crée pour la Fête

Les Dj Boris Viande et Tagada vont enflammer la Courneuve, accompagné pour l’occasion de musiciens et chanteurs Tzigane et des Balkans.  Une création ultra festive à ne pas manquer.

 

Poétique et barrée

Poétique et barrée, l’alsacienne Léopoldine HH, grande lectrice, sort son tout premier album « Blumen Im Topf » (*fleurs en pot) composé à partir de textes littéraires. Elle signe la plupart des musiques entre épure intimiste et orchestrations plus complexes avec machines électroniques que manient ces deux compagnons de route (comédiens et musiciens comme elle) : Maxime Kerzanet et Charly Marty.

C’est une histoire de sensations, de mots et des sons, une histoire qui émoustille et bouleverse dans une alchimie délicate et gourmande. Coté influence, Léopoldine aime citer Nina Hagen, Colette Magny, Bashung, Björk, Liselotte et Jean-Marie. Pour leur liberté, leur folie, leur secret, leur mystère.

 

2 femmes, 2 copines, 2 soeurs

Tour à tour effrontée, délicate, indulgente, cassante, sensible, forte, blessée, drôle, libre, contradictoire, sensuelle… Femme selon son humeur du moment.

À travers leurs nouvelles chansons, les filles dévoilent clairement l’envie de nouvelles sonorités, de nouvelles histoires, de nouveaux personnages.

Mais que l’on ne s’y trompe pas ! C’est bien Délinquante sur scène : 2 femmes, 2 copines, 2 soeurs aussi complices que généreuses, aussi tendres que pétillantes, 

aussi trash que raffinées, avec toujours cette même sincérité. L’accordéon au coeur du propos mais avec un esprit résolument plus affranchi, Céline et Claire continuent à rire et à jouer de tout, dans une ambiance finement déjantée, avec comme leitmotiv le goût de la vie.

 

Énergie contagieuse

Depuis 15 ans maintenant, KARPATT, trio parisien composé exclusivement de provinciaux, sillonne les routes de France de long en large en distillant à travers ses chansons à un public de plus en plus nombreux son énergie contagieuse.

Fréquemment à l’étranger ces dernières années, le groupe a su prouver que ses textes, ses musiques et son enthousiasme ne connaissaient pas de limites ni de frontières.

 

Plus de 10 ans et bientôt un 5e album

Plus de 10 ans et bientôt un 5e album pour Volo ! La paternité, le temps qui passe, l’amitié, le sentiment amoureux, sont autant de sujets qu’ils mélangent à leur volonté de comprendre les enjeux d’un système économique globalisé et ses conséquences sur la vie de tous les jours. Après 20 représentations au Festival Off d’Avignon à guichets fermés dans le cadre de leur sélection Talents Adami, les frangins Frédo et Olive sont heureux de reprendre la route ! Accompagnés de leur camarade de toujours Hugo Barbet dans une formule simple et évidente comme un clin d’oeil à leur tout début, les Volo présenteront un florilège de chansons dans des versions épurées et mélodiques tout en guitare-voix.

 

L’expression populaire made in Lille et Santiago

Attendez-vous à recevoir une avalanche de « buenas ondas » mais attention, ne vous méprenez pas, Sidi Wacho ce n’est pas de la cumbia, ce n’est pas du rap, ce n’est pas de la musique des Balkans… Sidi Wacho c’est d’abord de l’expression populaire made in Lille et Santiago, avec des textes engagés qui piquent et qui nous rappellent que « la lucha sigue ».

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)