Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Fête de l'Huma 2017 : le bon de soutien, ce qui change

Bon de soutien : le mode d'emploi

Le bon de soutien (« vignette », « billet d'entrée » ou « pass entrée ») a évolué : son format a été repensé pour se glisser dans votre poche et son usage a été corrigé de manière à assurer plus de sécurité sur la Fête. Désormais, pour que le bon de soutien permette d’accéder à la Fête de l’Humanité, il sera donc nécessaire de l’activer.

Grattez le code d'activation au dos du bon de soutien

  • Chaque code est unique et correspond à un bon de soutien
  • Si le code est déjà gratté, il se peut qu’il ait déjà été activé, ne l'achetez pas

Pro tez du contact humain pour parler du journal, des lu es que nous y soutenons et de la situation que nous vivons. Le pluralisme de la presse est mis à mal et sans l’Humanité, c’est une information indépendante qui se perd. Alors, remerciez les gens de nous soutenir et n’hésitez pas à leur proposer de s’abonner.

Validez le bon de soutien en entrant votre code sur le site internet www.fdh17.fr

  • Le bon de soutien doit impérativement être activé avant le jeudi 14 septembre à 23h59
  • Si le bon n’est pas activé à cette date, il ne pourra pas permettre l’accès à la Fête

Gardez comme chaque année le bon de soutien afin de le présenter aux portes de la Fête de l’Humanité

  • Le bon de soutien activé sera scanné aux entrées et ne pourra être scanné qu’une seule fois
  • Une fois scanné, le bon de soutien sera échangé contre un bracelet qui permettra d’entrer sur la Fête autant de fois qu’ils le veulent.

 

 

 

le 20 juin 2017

    La vignette ou bon de soutien, c'est quoi ?

    La vignette, est un bon de soutien au journal l'Humanité qui vous permet l'accès à la Fête de l'Humanité. Que vous veniez ou pas à la Fête, achetez le bon de soutien pour faire vivre le pluralisme de la presse, qui serait mis à mal sans l’Humanité : c’est une information indépendante qui se perdrait.

    Et vous pouvez aussi vous abonner !

     
    « Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)