Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Tract de campagne de l'Humain d'abord « Stop à l'austérité ! Debout pour défendre notre dignité » - Élection régionale Nord-Pas-de-Calais-Picardie, 6 octobre 2015

Debout pour défendre notre dignité !

 

Les 6 et 13 décembre, nous serons appelés à désigner nos conseillers régionaux dans une nouvelle région composée du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie.

Cette élection sera un moment fort pour porter notre colère et nos espoirs, dire clairement NON à l’austérité imposée par la Commission Européenne relayée par le gouvernement. Pour nous faire entendre, nous faire respecter !

Pour cela, nous ne sommes pas seuls. Le Comité de soutien qui vient de se constituer est à l'image de la liste que nous vous présenterons prochainement. Des femmes et des hommes qui gardent intacts leur capacité d'indignation, leur esprit de solidarité et la volonté de bâtir une grande région fière, rebelle et combative.

C’est un véritable atout et une force insoupçonable. Nous serons demain 6 millions et nous nous ferons entendre ! Car ensemble, nous poursuivrons avec plus de force le combat pour l’économie et l’emploi, pour un vrai travail, un vrai salaire, pour des services publics efficaces et humains, pour le respect de la dignité de chacun.

À l'heure de la Conférence internationale pour le climat (COP 21) qui va se réunir à Paris, en décembre, inventons dans notre région un nouveau modèle économique, respectueux de l'être humain et de nos ressources naturelles.

Les restrictions budgétaires qui frappent nos établissements scolaires, nos hôpitaux, nos villes et nos villages, le monde de la culture et du sport, les associations, en un mot notre région : nous n'en voulons plus !

Ceux qui ont exercé le pouvoir jusqu’à maintenant ont été trop dociles, voire impuissants vis-à-vis de l’État. Nous allons nous battre pour reprendre en main notre destin, pour l’avenir de nos enfants, de nos petits enfants et de notre région. Nous nous ferons entendre à Paris et à Bruxelles dans tous les domaines.

Les richesses considérables produites ici et celles dont disposent les banques de notre région, doivent être mieux réparties et réorientées vers notre tissu industriel, vers le développement économique et la création d’emplois. Elles doivent être consacrées à l’essor de nos communes et de nos services publics. Elle doivent servir à mettre en œuvre la transition écologique et préparer l’avenir.

Ensemble, avec du courage et de la détermination, nous pouvons créer le choc salutaire tant attendu par nous et pour nous qui vivons ici et qui aspirons à une existence juste et digne pour tous !

L'espoir est en marche !

Fabien Roussel

 

le 06 October 2015

Libérons notre région des mains de la finance : Karim Boukhachba

Riche de la jeunesse et de la diversité de sa population, Creil est aussi l'une des villes de France les plus pauvres. La casse industrielle depuis 30 ans y a fait exploser chômage, précarité et bas salaires. Plus qu'ailleurs encore, nous souffrons de l'austérité imposée aux communes par les gouvernements successifs : par exemple, en 2015, la Ville a été obligée de baisser les subventions aux associations qui jouent pourtant un rôle positif pour le bien-vivre ensemble. Il faut vraiment sortir de l'austérité et de ce système où les pauvres enrichissent les banquiers au détriment de l'intérêt public et de l'emploi.

Karim Boukhachba

Conseiller municipal de Creil, vice-président de l'Agglomération creilloise

Nous avons tous besoin d'humanité : Hadja Touré

Mon père est venu du Sénégal et a travaillé à l'usine Chausson jusqu'à sa fermeture. Moi, je me sens totalement française et aussi riche de cette culture mêlée. Quel dommage que certains veuillent trier les gens d'après leurs origines !

Aujourd'hui, mère de famille et salariée sur l’aéroport de Roissy, je connais la vie et les préoccupations de beaucoup de femmes, aggravées par un faible pouvoir d'achat et les difficultés de transport. Mais cela ne m'empêche pas d'être impliquée dans la vie de ma commune ainsi que dans le monde associatif. C'est cet esprit combatif et solidaire que je retrouve dans cette liste.

Hadja Touré

Conseillère municipale de Montataire, animatrice de l'association Mame-Diarrare

 

La santé n'est pas un luxe : Loïc Pen

Nous sommes la région la plus déficitaire, la plus en retard sur les questions de santé. Et pourtant, on assiste encore à l’accentuation de l’austérité avec des regroupements d’hôpitaux, des réductions de moyens. On nous demande encore de supprimer 50 millions d’euros sur la région. Les conditions de travail des personnels et l’accueil des patients se dégradent. Nous avons besoin d’élus régionaux combatifs pour résister et reconstruire.

Loïc Pen

Médecin urgentiste au Centre hospitalier de Creil, syndicaliste

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)