Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Déclaration du Conseil national du Parti communiste français « Pour construire l'alternative à Macron et au Rassemblement national, le PCF appelle à investir le nouveau front populaire » - PCF, 10 juin 2024

 

Pour construire l'alternative à Macron et au Rassemblement national

le PCF appelle à investir le nouveau front populaire

Déclaration du conseil national du PCF - 10 juin 2024

(Adoptée à 97 pour 1 abstention)

 

Au lendemain des élections européennes, l’Europe et la France se retrouvent devant un défi historique.

Dans de nombreux pays de l’Union européenne, l’extrême droite arrive en tête ou en seconde position et obtiendrait près de 200 élu·es, pesant ainsi plus fortement que jamais au Parlement européen. Les plus fortes progressions sont enregistrées en France par le Rassemblement national, en Italie par Fratelli d’Italia, au Pays-Bas par le PVV et en Allemagne par l’AFD. Cette progression des forces d’extrême droite est d’autant plus dangereuse qu’elle s’oppose frontalement aux immenses défis à relever sur le continent européen et aux réponses émancipatrices à y apporter.

En France, l’extrême droite, avec 36,93% des suffrages, obtient un résultat sans précédent dans notre histoire. À lui seul, le Rassemblement national totalise 31,47 % des voix et arrive en tête dans tous les départements du pays à l’exception de quatre d’entre-eux. Cette progression funeste s’accompagne d’ores et déjà d’une montée de la xénophobie, du racisme et de l’antisémitisme, de la multiplication des discriminations, de la mise en cause des principes les plus fondamentaux de notre République, et même d’exactions innombrables de groupes factieux. Nous ne laisserons pas l’extrême droite diviser la nation par sa politique de haine.

Ces élections européennes ont montré l’ampleur de la crise du capitalisme, à quel point les politiques européennes néolibérales au service du capital, l’austérité renforcée, ont alimenté la progression de l’extrême droite. Les électeurs et électrices ont décidé de sanctionner massivement Emmanuel Macron. Ces élections sont une nouvelle démonstration de la catastrophe démocratique en cours à laquelle ont conduit l’autoritarisme du pouvoir et une Vème République présidentialiste qui ne cesse de bafouer le Parlement et la démocratie sociale, les droits des citoyens et les libertés publiques.

Dans une telle situation, l’annonce par le Président de la République de la dissolution de l’Assemblée nationale place l’extrême droite aux portes du pouvoir.

Le Parti communiste français mesure avec une extrême gravité cette situation et appelle à un sursaut national, fort de son implication dans les grandes luttes progressistes de notre histoire pour des conquis sociaux et dans la résistance au fascisme.

Nous remercions les plus de 583 000 électeurs et électrices qui ont voté pour la liste « Gauche unie pour le monde du travail » conduite par Léon Deffontaines, les forces politiques qui ont animé avec nous ce rassemblement, les hommes et les femmes engagés dans les grandes luttes du monde du travail qui étaient candidats sur notre liste ou l’ont soutenu. Nous les appelons toutes et tous à poursuivre la mobilisation et à répondre avec nous à cette exigence d’un sursaut.

Le Parti communiste français appelle à investir le nouveau front populaire initié ce soir par nos forces de gauche réunies.

Le PCF salue la déclaration intersyndicale de la CFDT, la CGT, l’UNSA, la FSU et Solidaires appelant à entendre les exigences sociales et les aspirations des travailleurs et travailleuses.

L’heure est venue d’empêcher l’extrême droite de faire main basse sur la France et de conquérir une majorité de gauche. Notre réponse doit être inédite.

Soyons à la hauteur du danger qui menace le pays, tirons toutes les leçons des raisons qui ont éloigné une partie de nos concitoyens de la gauche et agissons sans démarche hégémonique. Notre unité, pour réussir, doit être respectueuse de la diversité des différents partenaires. Pour être efficace elle doit porter un certain nombre de propositions précises ouvrant aux transformations nécessaires à une alternative à la politique d’E. Macron et du RN. Nous portons l’ambition que ces propositions allient objectifs sociaux, écologiques et émancipateurs, moyens financiers à la hauteur et des pouvoirs démocratiques nouveaux pour les mobiliser.

Avec un⸱e seul⸱e candidat⸱e à gauche par circonscription, faisons réélire tous les députés de gauche et écologistes et gagnons une majorité de gauche en faisant battre les candidats et candidates du Rassemblement national partout en France.

L’heure est à agir pour bâtir de nouveaux jours heureux répondant aux besoins populaires : permettre à nos concitoyens de vivre dignement de leur travail et ouvrir le chemin d’un nouveau mode de développement et de nouvelles conquêtes sociales et démocratiques ; stopper la spirale de la guerre en Ukraine et construire la paix et la sécurité collective en Europe et dans le monde, comme l’exige la situation à Gaza et dans les grands conflits en cours ; relever, dans la justice sociale, le défi de la lutte contre le réchauffement climatique.

Paris, le 10 juin 2024

Parti communiste français.

 

le 11 June 2024

 

Nous avons échangé ce jour [lundi 10 juin] pour faire face à la situation historique du pays, suite aux résultats des élections européennes et à la dissolution de l’Assemblée nationale.
Nous appelons à la constitution d’un nouveau front populaire rassemblant dans une forme inédite toutes les forces de gauche humanistes, syndicales, associatives et citoyennes. Nous souhaitons porter un programme de ruptures sociales et écologiques pour construire une alternative à Emmanuel Macron et combattre le projet raciste de l’extrême droite.
Dans chaque circonscription, nous voulons soutenir des candidatures uniques dès le premier tour. Elles porteront un programme de rupture détaillant les mesures à engager dans les 100 premiers jours du gouvernement du nouveau front populaire. Notre objectif est de gouverner pour répondre aux urgences démocratiques, écologiques, sociales et pour la paix.
En écho à l’appel des syndicats ce soir et de la jeunesse, nous appelons à rejoindre les cortèges et à manifester largement.
A la manière dont nous gouvernerons, sur un cap clair, nous voulons bâtir ce nouveau front populaire avec toutes les forces qui partagent cette ambition et cet espoir.
 
*Signataires*
Les Écologistes
La France insoumise
Le Parti communiste français
Le Parti socialiste
 
Place publique
Génération⸱s
GRS
 
Liste ouverte à signature !
 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)