Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

La citoyenneté d'honneur palestinienne à Jean-Pierre Bosino, une reconnaissance des actions solidaires de Montataire - 29 avril 2017

Grand moment ce 29 avril avec la remise par l’ambassadeur de Palestine en France, Salman El Herfi, de la citoyenneté palestinienne à Jean-Pierre Bosino. À travers lui, comme le dira le sénateur-maire, c’est la ville de Montataire et ses habitants qui participent ou qui ont participé à la lutte pour la reconnaissance des droits des Palestiniens, qui sont honorés.

Le maire rappellera que la solidarité internationale fait partie des valeurs fortes de la ville communiste, de la reconnaissance de la RDA et du jumelage avec Finsterwalde en passant par la citoyenneté d’honneur donnée à Nelson Mandela quand celui-ci était enfermé dans les geôles de l’apartheid, jusqu’au jumelage en 1989 avec un camp de prisonniers palestiniens, Deisheh, une première mondiale sous l’impulsion du regretté Fernand Tuil (ce dernier avait aussi reçu la citoyenneté d’honneur palestinienne en 2011).

Jean-Pierre Bosino se dira très honoré de cette reconnaissance de ces actions menées et également d’« entrer parmi le peuple palestinien, qui se bat depuis 70 ans ». Il dira aussi sa préoccupation, alors que se profile le second tour de l’élection présidentielle, de la possibilité de continuer à militer en France pour la Palestine et les droits du peuple palestinien. Et de rappeler l’épisode récent de la poursuite en justice du maire communiste de Stains, Azzédine Taïbi, sommé de retirer la banderole de soutien à Marwan Baghouti, le « Nelson Mandela palestinien », des murs de la mairie - tout comme la mairie de Montataire expose une banderole de soutien à Marwan, fait citoyen d'honneur de Montataire en 2009. Il conclura en disant que Montataire est une deuxième capitale pour la Palestine.

Avant de remettre la citoyenneté d’honneur, Salman El Herfi apportera les grandes salutations du peuple palestinien, ainsi que les remerciements de tout ce qui est fait ici pour la Palestine. Ses prédécesseurs au poste d'ambassadeur lui ont tous dit comme cette ville leur était particulière. Pour résister et tenir debout, il rappellera le besoin de la solidarité pour ce peuple palestinien dont les 2/3 sont des réfugiés, à l’extérieur mais à l'intérieur également de la Palestine, 70 ans après la Nakba qui a déraciné ce peuple et 100 ans après la déclaration Belfour.

« Vive la solidarité entre le peuple français et le peuple palestinien. La Palestine vaincra. »

Jean-Pierre Bosino appellera à participer à l’assemblée générale du comité de jumelage Montataire-Dheisheh le 1er juin pour mobiliser encore et toujours plus et à signer la pétition de soutien aux prisonniers politiques palestiniens.

L’ambassadeur repartira ensuite rapidement pour se rendre à Paris place de la République où se tenait un rassemblement de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens grévistes de la faim pour la dignité et la liberté, grève de la faim commencée le 17 avril dernier.

 

17 avril - Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques 

Message de Marwan Barghouthi, député palestinien, prisonnier politique en Israël

« Nous allons mener cette grève de la faim pour contrer la politique brutale de l’occupation qui se poursuit et se développe, les enlèvements, la torture, le harcèlement, la négligence médicale, les mesures arbitraires et punitives contre les prisonniers et leurs familles en les privant de leur droit de visite. »

 

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)