Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Caroline Brebant

Caroline Brebant est la candidate titulaire proposée par le PCF-Front de gauche sur la 4e circonscription de l'Oise lors des élections législatives des 11 et 18 juin 2017.

Le candidat suppléant est Roger Pierre.

 

Page Facebook de la candidate Caroline Brebant : Caroline Brebant Législatives 2017

 

  • Caroline Brebant est maire-adjointe à Saint-Maximin.

 

Originaire de l’Oise, 37 ans, née à Creil, mère de deux enfants,elle a grandi prés de Clermont-de-l’Oise. Issue d’une famille ouvrière de Picardie, avec un grand-père venu de Pologne, elle est employée d’un hypermarché. Cette jeune femme a, très tôt, assimilé les valeurs de tolérance, de partage, de solidarité, voire de fraternité. Son engagement politique repose sur cette volonté de faire partager au plus grand nombre ses idéaux de justice sociale.

En 2014, elle est élue conseillère municipale sur la liste de gauche authentique, à Saint-Maximin, conduite par Serge Macudzinski. Elle devient adjointe au maire dans le secteur Enfance et Jeunesse, un secteur qui constitue un véritable challenge de générosité pour cette ville !

Caroline Brebant se veut une élue de terrain, de proximité ; ce qui lui semble indispensable : c’est la rencontre avec ses concitoyens.

Aujourd’hui, cette femme d’action, veut, en se présentant aux élections législatives avec le soutien de ses camarades, élargir son engagement entièrement vouée à la défense des plus humbles. Candidate du PCF-Front de Gauche dans cette 4e circonscription de l’Oise, elle veut barrer la route à un parti d’extrême droite et à son imposture de prétendre être un défenseur du peuple, alors qu’il est comme tous les candidats de droite et du centre, entièrement lié à la Haute Finance ; elle veut aussi barrer la route à ce député sortant intimement lié aux affaires y compris glauques ainsi qu’à la Haute Finance lui aussi !

C’est clair, Caroline Brebant, a de la politique une toute autre conception que celle de ces technocrates-valets de la finance, elle se veut être aux services des Français, elle veut que le peuple soit acteur de sa vie et acteur de la vie de notre pays.

 

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)