Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Et maintenant envoyons François Ruffin à l'Assemblée nationale, avec beaucoup d'autres députés vraiment de gauche !

Le César du meilleur documentaire pour « Merci patron ! » !

Belle récompense pour François Ruffin et l'équipe de Fakir qui ont réalisé ce film qui a dépassé les 500 000 entrées ! Beau coup de gueule en direct : « Dans ce pays, y'a peut être des sans-dent mais surtout des dirigeants sans cran » ! Belle « provoc » avec le tee-shirt « I love Vincent », pour Bolloré le propriétaire-milliardaire de Canal + ! Bel hommage aux militantes et militants ouvriers (Marie-Hélène, la déléguée CGT était sur scène à ses côtés) qui luttent depuis des années contre la casse de notre industrie par les financiers !

Et maintenant envoyons François Ruffin, candidat sur la 1re circonscription de la Somme, à l'Assemblée nationale avec beaucoup d'autres députés vraiment de gauche pour - enfin - voter des lois qui s'attaquent à la loi du fric et à la domination des actionnaires et développent les droits des salariés et une véritable politique industrielle !

 

Le discours de François Ruffin

 

Mon film parle d'une usine qui part en Pologne et qui laisse derrière un paquet de misère et un paquet de détresse. Au moment où je vous parle, c'est une usine d'Amiens qui s'appelle l'usine Whirlpool qui fabrique des sèches linges qui subit la même histoire puisque maintenant ça part là-aussi en Pologne. Il y a 15 ans c'était déjà à Amiens et c'était le lave linge qui partait en Slovaquie.

Pourquoi ça dure comme ça depuis 30 ans ? Ca dure comme ça depuis 30 ans parce que ce sont des ouvriers qui sont touchés, et donc on n’en a rien à foutre. Si c'était des acteurs qui étaient mis en concurrence de la même manière avec des acteurs roumains ça poserait problème immédiatement.

Si c'était des journalistes... Quand on touche à l'avantage fiscal de la profession de journaliste ça fait des débats aussitôt, il y a des tribunes dans les journaux. Mais imaginons que ce soit les députés dont on dise « les députés ne sont pas assez compétitifs ». Un député français coûte 7 100 euros par mois, un député polonais revient à 2 000 euros par mois. Et encore je suis modéré parce qu'au Bangladesh un député c'est 164 euros.

Mais imaginons qu'on dise demain « Il faut délocaliser l'hémicycle à Varsovie ». Et bien immédiatement il y aurait des débat à l'Assemblée Nationale et il y aurait un projet de loi. Et bien il n'y a pas de débat à l'Assemblé Nationale et il n'y a pas de projet de loi.

Donc dans ce pays il y a peut être des « sans dents » mais surtout il y a des dirigeants sans cran ! Donc maintenant Francois Hollande par exemple, il a l'occasion de montrer sur le dernier fil que son adversaire c'est la finance, qu'il peut faire des réquisitions, qu'il peut interdire les produits Whirlpool sur le territoire français, qu'il puisse sortir de l'impuissance et se bouger le cul.

Je vous remercie.

Et je remercie aussi la famille Klur évidement mais Marie-Hélène Bourlard, parce qu'elle est déléguée CGT et ce sont des gens comme ça qui contribuent à faire tenir notre pays debout.

 

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)