Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

20150928-Oise Avenir-NPdCP-R2015-Le PCF veut construire le rassemblement le plus large face aux politiques d’austérité

Élections régionales : le PCF veut construire le rassemblement le plus large face aux politiques d’austérité

Conformément aux choix faits par sa Conférence régionale et validés par un vote massif de 3 000 militants PCF au début juillet, les responsables régionaux du PCF avec Fabien Roussel ont multiplié les démarches pour parvenir au rassemblement le plus large face aux politiques d’austérité et pour créer les conditions de pouvoir battre la droite et l’extrême droite au 2nd tour. Après l’adoption le 10 juillet, d’un Appel signé par toutes les composantes du Front de gauche (encarté dans le précédent Oise Avenir n° 1316), plusieurs rencontres ont eu lieu, notamment avec EELV. 

Mais les préalables mis par EELV à la discussion (voir dernier Oise Avenir n° 1316) n’avaient permis de déboucher sur un accord. Une ultime rencontre a donc eu lieu le 24 septembre, à Lille, à l’initiative d’un collectif d’acteurs culturels qui avait lancé un appel à l’union des forces de gauche qui contestent la politique du gouvernement. Lors de cette réunion à laquelle participaient les trois composantes politiques du Front de gauche (PCF, Parti de gauche et Ensemble), EELV mais aussi la Nouvelle Gauche Socialiste ( créée par l’ex-député européen ex-PS, Liem Noang Hoc) et Nouvelle Donne, le PCF par la voix de Fabien Roussel, accompagné de Jacky Hénin et Cathy Apourceaux, chef de file PCF dans le Pas-de-Calais, a formulé les propositions reproduites ci-dessous. Mais le blocage de EELV qui veut imposer partout en France, une conception du rassemblement « derrière EELV », n’a pas permis de trouver un accord. 

Tout en regrettant cette situation, Fabien Roussel et les responsables régionaux du PCF appellent tous les militants et amis du Front de gauche et toutes celles et tous ceux qui se retrouvent dans cette « gauche combative contre les politiques d’austérité » à finaliser leur liste et à amplifier leur mobilisation. Pour confirmer et faire grandir les 9 % accordés d’ores et déjà à une « liste du Front de gauche conduite par Fabien Roussel » dans un récent sondage du Courrier Picard-La Voix du Nord. Premier grand rendez-vous régional : le meeting de présentation et de lancement de la liste « l’humain d’abord », samedi 3 octobre à Lille.

 

 

 

Les propositions du PCF refusées par EELV

« Le PCF confirme le contenu de l’Appel du 10 juillet 2015 en vue des élections régionales rédigé avec l’ensemble des composante du Front de gauche et réaffirme :

  • sa volonté de « réunir toutes les forces disponibles pour une politique ambitieuse de gauche refusant les logiques d'austérité… » ;
  • son appel à « construire une liste citoyenne aux élections régionales, rassemblant, dans la diversité de leurs opinions, des hommes et des femmes engagés et unis autour des valeurs de fraternité, d'égalité, de solidarité et de laïcité, pour une région qui met l'économie au service du développement humain, de l'avenir de notre planète et qui tourne le dos aux politiques d'austérité. »

En effet, nous voulons « rompre avec le modèle économique actuel, redonner du sens et de l'avenir à nos services publics, notre industrie, relancer les activités socialement utiles et écologiquement soutenables pour la région, faire de notre grand territoire un bouclier sanitaire, social, éducatif, culturel et écologique contre l'austérité qui bouche notre horizon et qui nous appauvrit ».

Dans cet esprit, nous réaffirmons notre volonté de travailler à la constitution d’une liste de large rassemblement, avec l’ensemble des forces du Front de gauche et avec EELV, sur la base d’une orientation tournant clairement le dos aux politiques nationales et européennes d’austérité, seul moyen permettant la mise en œuvre d’une politique publique ambitieuse en faveur de la transition écologique, défi majeur pour notre région et notre pays.

Afin de créer toutes les conditions et la meilleure efficacité à ce rassemblement FdG/EELV, nous proposons :

  • des propositions fortes répondant aux principales préoccupations de la population (droit à un vrai travail, modernisation des services publics, accès au logement, accès aux transports) et mise en œuvre d’un programme ambitieux en faveur de la transition écologique. Cela passe par une plus juste répartition des richesses, un combat ferme contre les politiques d’austérité et des investissements publics importants.
  • une campagne permettant à chaque force composant ce rassemblement ainsi qu’aux représentants de la société civile et du mouvement social d’être acteurs de cette campagne et présents à ce titre au sein des listes que nous présenterons ensemble. Ces listes pourraient être composées à parité de représentants du Front de gauche et d’EELV, tout en laissant à chaque force politique le soin de présenter des candidats issus du mouvement social.
  • deux têtes de liste régionales pour faire vivre notre rassemblement : nous proposons de faire vivre notre rassemblement à travers la mise en place d’une co-tête de liste (homme/femme, FdG/ EELV) afin d’afficher notre union

Cet affichage pourrait prendre la forme d’un intitulé de liste intégrant ces deux noms et mis en valeur, tant sur le matériel officiel que sur tous les documents de campagne. Publiquement, nous communiquerons sur ce binôme. Officiellement, la tête de liste déclarée sera Fabien Roussel.

  • Afin de travailler à l’élaboration d’une liste citoyenne, collective et pluraliste, nous proposons une répartition équitable des têtes de liste départementales entre les diverses composantes. Les cinq secrétaires fédéraux du PCF sont prêts à créer toutes les conditions nécessaires pour cela

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)