Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Expression politique des élus du groupe Communiste et Républicain - Magazine 60, juin 2015

Lors des élections départementales le gouvernement et le Parti socialiste ont une fois encore été désavoués par les électeurs qui avaient voté pour le changement en 2012, mais n’ont eu que la continuité.

Dans ce contexte, face à la vague de droite, les élus communistes ont pour leur part plus que résisté là où ils ont pu réinstaller l’espoir à Thourotte et à Montataire.

Une nouvelle assemblée départementale est donc installée, au sein de laquelle l’UMP est majoritaire. Dans cette nouvelle configuration les 4 élu-e-s du groupe communiste et républicain maintiennent plus que jamais leur volonté de faire reculer la pression de l’austérité. Qu’elle soit locale, ou nationale, l’austérité est un poison qui nous mine !

Au contraire de cette asphyxie nous continueront à défendre pied à pied les intérêts populaires. Nous pensons à cet égard que le Département doit conserver prioritairement sa vocation de bouclier social, et qu’à ce titre il doit exercer pleinement sa compétence en matière de solidarités.

Nous croyons également nécessaire de revitaliser le monde rural en luttant contre la désertification médicale et en répondant au défi de l’accueil des personnes âgées dépendantes. À cette fin, nous souhaitons défendre un partenariat impartial avec toutes les communes du territoire, soutenus pour leurs projets et pour les besoins des populations. Les communes, y compris rurales doivent vivre, car il y a une vie en dehors des métropoles.

Les élus communistes et républicains vont faire entendre au Conseil départemental un autre son de cloche que celui de la politique d’austérité.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)