Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 

14 nov.21:00
 
 

 
 

Assemblée citoyenne

vendredi 14 novembre à 20 heures

centre socio-culturel de Clermont

59, rue Wenceslas-Coutellier

 

Le gouvernement actuel n’a plus de socialiste que le nom. Il applique un véritable copier-coller de la politique sarkozyste. il est clair que Manuel Valls refuse de prendre en compte la large défiance qui s’exprime dans tout le pays à l’égard de sa politique. Bien qu’il s’en défende maladroitement, c’est la main visible de l’austérité qui guide sa politique. Résultat :lePremier ministre ne dispose plus que d’une majorité peau de chagrin.

269 députés sur 577 ont voté la confiance à un Manuel Valls « droit dans ses bottes », totalement sourd à la défiance populaire qui ne cesse de grandir. Confirmant une politique qui mène à l’échec, le Premier ministre a tenté de l’habiller d’un vernis prétendument de gauche.

65 voix de gauche venant des bancs communistes et Front de gauche, socialistes, écologistes, MRC, manquent à l’appel, soit 31 de plus qu’en avril pour le gouvernement Valls I. Minoritaire dans le pays et dans la gauche, le Premier ministre n’a plus qu’une majorité relative à l’Assemblée.

Il est temps de travailler à la convergence et à la mobilisation, d’entrer en action, de débattre et d’agir en commun, de rassembler la gauche et le peuple pour construire une autre politique, décidée à renouer avec les exigences de redressement social et de justice fiscale, de lutte contre les gâchis de la finance, de créations d’emplois utiles aux services publics, au logement, à l’industrie et à la transition écologique, de refondation démocratique de la République.

Nous avons besoin de nous parler, de ne pas rester isolés à ruminer la trahison de toute la gauche. Avec tous les citoyens qui refusent l’austérité, nous voulons faire l’état des lieux, dégager les voies d’une alternative et tout de suite nous opposer à ce qui mine notre quotidien.

Sans être exhaustif, nous proposons de discuter immédiatement de deux actions concrètes : sur la situation du transport SNCF sur le Clermontois et sur les menaces qui pèsent sur l’accès aux soins et les Hôpitaux.

Pour ces deux batailles à venir, nous ne sommes pas seuls. D’ores et déjà des usagers regroupés en association se battent pour des conditions horaires et de sécurité décente sur la gare de Clermont. Et pour les hôpitaux, nous nous retrouverons aux cotés des comités de défense, des syndicalistes de l’hôpital et de nombreux professionnels de santé qui tire la sonnette d’alarme.

Chacun dans notre domaine et en respectant les sensibilités de tous, nous pouvons, ensemble faire reculer les choix d’austérité qui nous nuisent au quotidien.

Ensemble avec nos différences, nous pouvons réouvrir un nouveau chemin à gauche, débarrassé de l’idéologie libérale du PS gouvernemental. Avec le Front de gauche, toutes ses composantes, avec les écologistes et les socialistes sincères, avec tous les citoyens de gauche aujourd’hui écoeurés nous allons devenir la force incontournable qui ne renonce pas à changer la vie.

 

 

Nouveau journal « Le Citoyen » de novembre 2014

Journal « Le Citoyen » - Section PCF de Clermont-Liancourt, novembre 2014

Nouveau journal « Le Citoyen » de novembre 2014

59, rue Wenceslas-Coutellier - Centre socioculturel
Clermont 60600
France
49° 23' 14.9172" N, 2° 23' 58.0344" E
Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)