Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Opposition du Front de gauche au protocole « Voisins vigilants » - Agnetz et Clermont, 9 mars 2012

Ce 9 mars, Édouard Courtial (UMP), maire d'Agnetz, et Lionel Ollivier (PS), maire de Clermont, ont signé chacun une convention lançant l'opération Voisins vigilants dans l'Oise. Ce sont en effet les deux premières communes du département à mettre en place ce dispositif qui, sous couvert de lien social (…), définit des « référents de gendarmerie », des personnes volontaires à qui les citoyens communiquent des comportements « anormaux », elles-mêmes les répercutant à la gendarmerie. Vingt-neufs personnes se sont portées volontaires pour Agnetz et Clermont.

Les organisations départementales du Front de gauche ainsi que leurs candidats dans la 7e circonscription, Loïc Pen et Marie-France Boutroue, s'opposent à l'opération Voisins vigilants : elle transfère des missions de service public accomplies par les professionnels que sont les policiers et les gendarmes - dont le gouvernement a sabré les postes - à de simples citoyens non formés ; elle installe la suscipicion généralisée au sein des rapports humains.

Ainsi, après avoir distribué des tracts à la population en début d'année (voir colonne de droite), le Front de gauche a adressé une lettre ouverte à ces deux maires le 5 mars (voir colonne de droite), pour dénoncer l'opération Voisins vigilants. 

NON À LA SOCIÉTÉ DE SUSPICION, OÙ CHACUN EST AMENÉ À VOIR EN L'AUTRE UN DÉLINQUANT, À SURVEILLER OU À S'AUTO-SURVEILLER EN PERMANENCE !

Depuis la circulaire du 22 juin 2011 du ministre de l'Intérieur Claude Guéant (voir colonne de droite) étendant à tous les départements cette opération, les communes sont incitées à la mettre en place. Ainsi, dans l'Oise, Saint-Paul, Nogent-sur-Oise ou Breteuil risquent-elles à leur tour de bientôt de passer à l'acte…

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)