Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Hommage à Marguerite Dumontier - Crépy, 2 mars 2012

Un message d'Hélène et Gilles Masure

C’est avec une immense tristesse que les communistes de Crépy et Béthisy, les Vétérans et la direction départementale de l’Oise du PCF rendent hommage à leur camarade Marguerite Dumontier.

Marguerite était une figure bien connue de son quartier, Géresmes, où elle a vécu pendant des décennies avec son mari Roland puis seule, et où elle a tissé des liens chaleureux avec ses voisins. Marguerite a marqué l’histoire des luttes populaires à Crépy, des combats conduits avec ses camarades du Parti communiste français. Combien de fois a-t-elle pris son vélo pour venir distribuer des tracts aux travailleurs de Poclain qui défendaient leurs emplois et leur usine ?

Marguerite était la visiteuse enthousiaste et infatigable de la fête de l’Humanité où elle puisait fraternité et solidarité. Militante active jusqu’au bout de ses forces, elle continuait à faire signer des pétitions à son domicile alors qu’elle ne sortait plus. C’était une femme accueillante, souriante, hospitalière, toujours heureuse de recevoir des visites quand ce n’était plus des réunions de cellule. Pour ses 80 ans, elle avait organisé une belle fête à ses amis et camarades. Pour ses 90 ans elle a soufflé ses bougies, entourée de camarades, à l’hôpital de Crépy.

Militante forte de ses convictions, elle a œuvré toute sa vie pour le bien-être de ses concitoyens.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Article paru dans l'Humanité en 1964

le 02 mars 2012

A voir aussi



 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)