Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Paulette Jauneau, figure de la Résistance et du communisme oisien, nous a quitté·e·s à l'âge de 98 ans

Née en 1922, militante communiste très jeune à Saint-Just en Chaussée, Paulette Biefnot-Cleymen devient responsable locale de l’Union des Jeunes Filles de France (UJFF) en 1937, puis membre du secrétariat régional de l'UJFF en 1938. C’est à cette époque qu’elle fait la connaissance de Georges Jauneau (décédé en 1990), ingénieur chimiste et secrétaire du Comité antifasciste du secteur, qu’elle épousera en août 1940.

Très tôt, Paulette Jauneau participa activement à la Résistance. Son mari prit aussi une place essentielle sous le pseudonyme de « Capitaine Jacques », chef militaire des FTPF puis FFI sur le Centre-Oise, devenu à la Libération, Conseiller de la République (sénateur) PCF de l'Oise et Directeur du Patriote de l'Oise, un des principaux journaux issus de la Résistance.

À la Libération, sur la base de cet engagement dans la lutte contre l'occupant nazi, Paulette Jauneau se voit elle aussi confiée d'importantes responsabilités au sein du Parti communiste français où elle est élue membre du comité puis du bureau fédéral, ainsi qu'à l'Union des Femmes Françaises (aujourd'hui Femmes Solidaires), principale organisation féminine dont elle devient la Présidente départementale. Elle anime de nombreuses réunions durant toutes ces années à travers le département.

Restée fidèle toute sa vie à ses idéaux de jeunesse et à la Résistance, elle avait été aussi la Présidente d’honneur de l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance dans l'Oise.

Nous nous inclinons devant sa mémoire, celle d'une combattante pour la libération humaine, qui contribua comme son mari, aux plus belles conquêtes sociales et démocratiques de notre pays au XXe siècle.

Un dernier hommage lui sera rendu le lundi 2 novembre 2020, à 15 heures, au cimetière de Saint-Just-en-Chaussée.

Dans l'attente de ses obsèques, Paulette Jauneau repose à la maison funéraire de Clermont, 65 bis, rue de Paris.

À son fils, Denis, à ses petites-filles Sonia et Sophie avec qui nous partageons des causes et des valeurs communes, à toute sa famille et ses proches, nous adressons nos salutations les plus amicales.

Thierry AURY

secrétaire départemental du PCF Oise

 

Articles parus dans Le Patriote de/avec Paulette Jauneau, ainsi qu'un article de Jean-Pierre Besse dans Oise Avenir

1938 :

 

Le Patriote - 14 janvier 1949 :

 

Le Patriote - 18 février 1949 :

 

Le Patriote - 3 mars 1950 :

 

Le Patriote - 12 mai 1950 :

 

 

Oise Avenir - date à rechercher :

 

 

le 02 November 2020

Paulette Jauneau, figure de la Résistance et du communisme oisien, nous a quitté·e·s à l'âge de 98 ans

Le Bonhomme picard du 4 novembre 2020

20201104-BonP-Oise-Hommage à Paulette Jauneau, la Résistante inhumée à Saint-Just

Oise Hebdo du 4 novembre 2020

20201104-OH-Oise-Décès de Paulette Jauneau : une grande résistante s'en est allée

L'Humanité du 2 novembre 2020

20201102-L'Huma-Oise-Paulette Jauneau, figure de la Résistance et militante communiste, est décédée à l'âge de 98 ans

Le Courrier picard du 2 novembre 2020

20201102-CP-Oise-La résistante Paulette Jauneau est décédée

Faire-part paru dans le Courrier picard du 30 octobre 2020

20201030-CP-Oise-Faire-part du décès de Paulette Jauneau

Remerciements parus dans le Courrier picard du 6 novembre 2020

20201106-CP-Oise-Remerciements de la famille de Paulette Jauneau
 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)