Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Hôpital public : « faisons entendre nos voix ! » - Beauvais et Creil, 9 juin 2020

Les « Mardis de la colère » se poursuivent partout en France pour exprimer l'urgence de moyens pour les hôpitaux publics et la santé publique.

C'était ainsi déjà le troisième « Mardi de la colère » devant l'hôpital de Beauvais, alors qu'un rassemblement était également organisé devant l'hôpital de Creil - avec la participation d'élu·e·s (comme ceux·celles de Montataire avec Jean-Pierre Bosino) et candidat·e·s des listes de rassemblement des forces de gauche et écologistes à Creil (Ensemble allons plus loin) et Nogent-sur-Oise (Nogent en commun). Le tout à une semaine de la grande journée nationale d'action du 16 juin des personnels et usagers de la Santé.

Après la plus grave crise sanitaire depuis un siècle, en pleine réunion du « Ségur de la Santé », il s'agit d'obliger Macron à concrétiser en actes ses belles paroles du 12 mars dernier : « la Santé n'a pas de prix », « la Santé gratuite n'est pas un coût mais un bien précieux », « on ne peut plus laisser notre protection, notre capacité à soigner aux lois du marché ».

Or pour l'heure, le gouvernement, qui a mis sur la table 100 milliards pour les entreprises, sans aucune conditions, n'a toujours pas annoncé d'engagements chiffrés pour les hôpitaux.

Pire, les soignant·e·s témoignent du retour des logiques auxquelles les directions avaient dû renoncer au pire de la pandémie, comme les fermetures de lit et les divisions entre catégories de personnels comme pour le calcul et l'attribution des primes !

Il y a donc urgence, à une très large mobilisation des soignant·e·s et des citoyen·ne·s, avec un premier grand rendez-vous d'action mardi 16 juin, partout en France, à l'appel de nombreuses organisations syndicales, professionnelles et d'usagers de la Santé.

Les applaudissements ne suffisent plus, il faut faire entendre plus fortement nos voix.

 

Grande journée nationale de mobilisation

mardi 16 juin 2020

10 h, devant ArcelorMittal, route de Saint-Leu, à Montataire

14 h, place Jeanne-Hachette à Beauvais

 

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)