Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Décès de notre camarade Émile Hérisson, président d'honneur de l'Amicale de l'Oise des Vétérans du PCF - 6 octobre 2019

Nous avons eu la tristesse d’apprendre le décès, à l’âge de 96 ans, de notre camarade Emile Hérisson, résistant, militant CGT chez Renault-Billancourt, et Président d’honneur de l’Amicale de l’Oise des Vétérans du Parti communiste français.

Jeune ouvrier tourneur, il est réfractaire au Service du Travail Obligatoire (STO), entre dans la clandestinité, s’engage dans le Front National de lutte pour l’indépendance de la France, échappe à plusieurs reprises à l’arrestation et devient membre des FFI (Forces Françaises de l’Intérieur), menant plusieurs opérations de sabotage contre l’occupant et titulaire à ce titre de la Carte de Combattant Volontaire de la Résistance.

À partir de 1955, il travaille à l’usine Renault-Billancourt où il restera jusqu’à sa retraite, exerçant d’importantes responsabilités au sein du Comité d’entreprise, en y développant notamment les activités sociales et en direction des enfants et des jeunes grâce à l’influence forte de la CGT (qu’il avait rejoint sous l’occupation et dont il restait adhérent comme retraité).

Il adhère aussi en 1957 au Parti communiste français et siège très vite et jusqu’à sa retraite au Comité de section de la très grosse section d’entreprise du PCF de cette « forteresse ouvrière ».

À sa retraite, il s’installe à La Croix-Saint-Ouen, dans le Compiégnois, où il avait vécu son enfance et où son père avait été maire communiste à la Libération, et y devient le secrétaire de la cellule du PCF. Il prend aussi rapidement des responsabilités départementales au PCF Oise dont il devient le trésorier fédéral de 1985 à 1990.

Plus tard, il sera élu Président de l’Amicale des Vétérans du PCF, animant de multiples initiatives de débats et un important travail d’archivage, très soucieux de la transmission de la mémoire et de l’histoire.

C’est d’ailleurs aussi dans cet esprit qu’il est l’un des principaux animateurs de l’ANACR (Association des Anciens Combattants de la Résistance), durant de nombreuses années, en témoignant auprès de la Jeunesse des valeurs et combats de la Résistance et en s’impliquant dans un long travail de recensement de tous les résistants tués, fusillés, déportés.

Nous conserverons de lui le souvenir d’un homme aux convictions fortes, intègre et rigoureux, profondément humain, d’un militant fidèle à ses idéaux de jeunesse jusqu’à son dernier souffle et qui resta très engagé jusqu’à ces derniers mois où la maladie l’avait affaibli.

À son épouse Guillemette, à ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, nous adressons toute notre amitié et notre sympathie dans ce moment douloureux.

Thierry AURY,

secrétaire départemental du PCF Oise

 

 

Réaction de Yves Auger, ancien secrétaire de la section PCF de Compiègne

Chers camarades.

Lors de notre venue impromptue et brève dans l'Oise, nous sommes allés rendre visite à Émile hospitalisé alors depuis deux jours.

Nous avons été saisis par la dégradation de sa santé, de l'état dans lequel il se trouvait alors que quinze mois plutôt il assistait à notre pot de départ chantant encore, le poing levé, l'Internationale.

Émile fut un de mes mentors politiques et plus. Il a participé à ce que je suis aujourd'hui. Pour avoir milité ensemble, combattu ensemble, nous avons apprécié ses qualités de militant, apprécié l'homme de qualité. Colette et moi sommes profondément attristés de sa disparition .

Nous ne pourrons être présent aux obsèques, mais bien sur nous serons présent par la pensée.

Fraternelles salutations et amitiés à tous les camarades de la fédération. 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Décès de notre camarade Émile Hérisson, président d'honneur de l'Amicale de l'Oise des Vétérans du PCF - 6 octobre 2019

le 10 October 2019

Communiqué de l’ANACR Oise

Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance.

 

L’association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance, son comité départemental de l’Oise, déplorent avec tristesse et émotion, la disparition de Monsieur Emile Hérisson, engagé dans la Résistance à l’occupant nazi à l’âge de 17 ans.

Il dépose une gerbe de fleurs sur le monument aux morts de la commune de La Croix Saint Ouen, où il réside à l’occasion du 11 Novembre 1940. C’est son premier acte de Résistance. 

Il s’enfuit du service du travail obligatoire, entre dans la clandestinité et échappe à plusieurs reprises à l’arrestation. 

Engagé auprès du Front National de lutte pour l’indépendance de la France, puis ensuite au sein des Forces, Françaises de l’Intérieur, il mène plusieurs opérations de sabotage contre l’occupant. Il est titulaire de la Carte de Combattant Volontaire de la Résistance.

Après la libération, il consacrera la suite de sa vie à son épouse Guillemette, à ses enfants, à ses activités professionnelles d’ouvrier, puis au secrétariat du comité d’entreprise de Renault Billancourt, mais aussi à témoigner, en particulier auprès de la Jeunesse des valeurs et combats de la Résistance. Il était un membre actif et reconnu de notre association et vétéran du parti communiste français. 

Le 7 octobre 2019.

Pour l’ANACR Oise

Son président

Alain Blanchard

 

L'Humanité du 10 octobre 2019

20191010-L'Huma-La Croix-Saint-Ouen-Émile Hérisson
 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)