Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 

03 avr.17:00
 
 

On ne zappe pas nos Esap !

20 postes d'Emploi Spécifique d'Accompagnement Pédagogique (Esap) sont menacés de disparition ou de transformation dans tous les réseaux d'éducation prioritaire (REP) de l'Oise, dont la moitié sur le Bassin creillois.

Le réseau Veillée des Écoles organise une

Réunion publique

pour organiser des actions pour le maintien

des postes d'Esap en éducation prioritaire

 

mardi 3 avril 2018 à 17 heures

école élementaire Gérard-de-Nerval à Creil

 
 
 
 
 
Courrier du 23 mars adressé aux élu-e-s par des enseignants des quatre villes du Bassin creillois
 

Monsieur le maire,

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Une grande partie de la population scolaire de l’agglomération fait partie d’un réseau d’éducation prioritaire. C’est le cas pour les villes de Creil, Montataire, Nogent-sur-Oise et Villers-Saint-Paul.

Dispositif particulier défini par l’Éducation nationale, ces réseaux sont dernièrement soumis à des transformations significatives notamment par le déploiement des classes de CP et CE1 dédoublées pour la rentrée 2018. Ces transformations, que vous accompagnez matériellement, sont au service de la réussite des enfants de CP et CE1.

Cependant, parallèlement à ce dispositif, la Direction des Services de l’Éducation Nationale a annoncé une mesure de carte scolaire au détriment des moyens déjà existant dans les réseaux d’éducation prioritaire de l’Oise : la suppression des 20 postes d’enseignants ESAP déployés sur les réseaux d’éducation prioritaire du département.

Ces suppressions de postes sont peu visibles car il s’agit d’enseignants qui ne sont pas en classe à l’année mais qui interviennent auprès des écoles pour mener de nombreux projets en co-intervention dans les classes. S’il ne s’agit pas là de fermeture de classe, ce sont des centaines d’heures d’interventions auprès des enfants et des dizaines de projets innovants et ambitieux au service de la réussite de tous, de la maternelle à la 6ème qui vont disparaître.

Sur l’agglomération, cela représente la suppression de 12 postes d’enseignants qui interviennent dans les classes des réseaux d’éducation prioritaire. (5 sur Creil, 2,5 sur Montataire, 3,5 sur Nogent-sur-Oise et 1 sur Villers-Saint-Paul).

Sur ces 12 postes supprimés, seuls 5 seront requalifiés en poste de « plus de maîtres que de classe » avec une spécialisation mathématique et scientifique (2 sur la circonscription de Creil, 3 sur celle de Nogent-sur-Oise). Cinq postes pour l’ensemble du bassin creillois... Les sept autres seront a priori redéployés pour les classes de cycle 2 dédoublées.

Donc une perte sèche de 7 postes sur les 12, et un déploiement a minima de 5 postes spécialisés «mathématiques et sciences» soit une restriction du champ d’action et de la diversité des projets, sans compter les dévoiements possibles les soustrayant à l’éducation prioritaire.

De nombreux conseils des maîtres et conseils d’école se sont alarmés de cette annonce de suppression des postes ESAP et une délégation d’enseignants des différents réseaux de l’agglomération Creilloise a été reçue en audience à la DSDEN vendredi 16 février pour défendre l’importance de ces postes d’enseignants ESAP.

Au sortir de cette audience, il apparaît que seule une logique comptable de gestion de la pénurie de postes dans l’Oise motive ces suppressions. Dès lors, en lien avec le Syndicat SNUIPP, des directeurs d’école, les enseignants ESAP concernés et les équipes enseignantes mobilisées appellent à une mobilisation pour défendre ces postes d’ESAP au service des projets.

Ce mardi 3 avril 2018 à 17h00 à l’école élémentaire Gérard-de-Nerval de Creil, nous organisons une réunion publique pour décider et organiser ensemble, parents, enseignants et citoyens mobilisés, des actions de lutte pour le maintien de ces postes d’enseignants au service de la réussite des enfants les moins favorisés. Une des pistes serait une journée d’action le mardi 17 avril avec rassemblement et conférence de presse.

Votre soutien en tant qu’élu concerné apparaît nécessaire et crucial pour la sauvegarde de ces moyens. Nous vous invitons donc chaleureusement à nous rejoindre ce mardi 3 avril pour soutenir cette démarche et envisager ensemble des actions concertées.

 

 

39, rue Gérard-de-Nerval - École élémentaire Gérard-de-Nerval
Creil 60100
France
49° 15' 1.4724" N, 2° 28' 1.3008" E
Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.
 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)