Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 

24 févr.11:00
 
 

 

Après le succès du premier rassemblement le 27 janvier dernier, soyons encore plus nombreux lors de la

 

Manifestation

à l'appel du Comité de défense

« Non, non et non ! à la fermeture de la maternité de Creil »

samedi 24 février 2018 à 10 heures

devant la Faïencerie de Creil

allée Nelson

 

 

 

Sauvons la maternité de Creil !

 

Les communistes prennent toute leur part à la bataille

Nous avons réalisé le visuel « J'aime ma maternité - Non à la fermeture de la maternité de Creil » qui identifie cette lutte de longue haleine. Nous avons édité et distribué 50 000 tracts et la même quantité d'autocollants pour informer la population de cette attaque contre elle, populariser la manifestation du 27 janvier et faire grandir la mobilisation. Des affiches ont été collées sur le large Bassin creillois.

Laurence Cohen, sénatrice communiste du Val-de-Marne, était présente lors de la manifestation du 27 janvier - anticipant le Tour de France des hôpitaux des parlementaires communistes, lancé officiellement le 12 février. Elle a écrit à Agnès Buzin, la ministre de la Santé et des Affaires sociales pour lui demander l’abandon de ce projet.

Pour appeler à manifester ce 24 février, nous avons édité tracts et bandeaux, collés sur tous les panneaux des 4 villes du Bassin creillois et des villages alentours.

 

Suite à une réunion réunissant la direction de l’hôpital de Creil-Senlis (GHPSO) et des responsables du Pôle mère-enfant, un projet de fermeture de la maternité de Creil est en route, celui-ci contraindrait les mamans du Bassin creillois à aller accoucher à Senlis. Une mesure grave à laquelle il faut s'opposer dès aujourd'hui !

Cette suppression qui pourrait avoir lieu d'ici un an avec la volonté de l’État de réduire les dépenses de santé. Les gestionnaires invoquent le besoin de faire des économies face au déficit de 45 M€ du groupe hospitalier. Le caractère obsolète des installations à Creil est aussi mis en avant. Cependant il existe des locaux vides mais les travaux d'aménagement n’ont jamais été terminés. .

 

Fermer une maternité où naissent 1 700 bébés par an apparaît aux yeux de tous comme une aberration.

Dans le même temps la fermeture de la maternité de Clermont a également été annoncée.

Il ne restera plus que 3 maternités publiques dans l'Oise à Senlis, Compiègne et Beauvais.

 

Pourtant les arguments ne manquent pas pour conserver notre maternité : le Bassin creillois est la zone la plus dynamique de l'Oise sur le plan démographique.

Une partie importante de la population a un niveau de vie modeste et précaire et nombreux sont ceux qui ne disposent pas de véhicule.

Alors comment assurer le transport des femmes qui seraient alors contraintes d'accoucher à Senlis ?

La fermeture de la maternité va aggraver de fait la situation des urgences de l'hôpital, déjà très difficile.

Des accouchements pourraient avoir lieu aux urgences ou à l'intérieur de véhicules dans des conditions inadaptées.

La réanimation pour adulte a été supprimée à Senlis. Les femmes ayant des complications devront donc être ensuite re-transférées à Creil.

Cette décision est absurde alors même qu'il existe des locaux adaptés à Creil qui ne demandent qu'à être terminés.

L'Agence Régionale de Santé, doit revenir sur cette décision injuste !

 

Ils disent non !

La pétition contre la fermeture de la maternité de Creil a déjà recueilli plus de 4 000 signatures, le Conseil municipal de Montataire a voté une motion d’opposition à ce projet, comme la majorité des communes de l’agglomération Creil Sud Oise.

Le 27 janvier dernier, nous étions 700 personnes à avoir répondu présent à l’appel du comité de défense et de promotion de la santé des hôpitaux de Creil et de Senlis pour dire « Non à la fermeture de la maternité de Creil ».

Une belle manifestation populaire comme Creil n’en avait pas vu depuis plusieurs années, preuve de l'opposition des habitants du bassin creillois contre ce projet.

 

La mobilisation continue !

Rendez-vous le samedi 24 février à 10 h devant la Faïencerie à Creil pour rejoindre le cortège qui défilera dans les rues de la ville à l'appel du Comité de défense et de promotion de la santé des hôpitaux de Creil et Senlis.

Tant que nous ne serons pas entendus et que la maternité ne sera pas sauvée, ce combat qui nous concerne tous doit continuer ! Ce n’est que tous ensemble que nous pourrons parvenir à faire reculer le gouvernement !

 

Rejoignez la mobilisation en ligne sur le groupe Facebook « Non à la fermeture de la maternité de Creil ».

 

Je signe la pétition !

Une pétition en ligne contre cette fermeture a déjà récolté plus de 4 000 signatures, signez-là en ligne à votre tour pour vous opposer à ce sombre projet. 

Le Comité de défense fait également signer une version papier sur tous ces lieux d'action.

 

Nous devons tous ensemble continuer à nous mobiliser  !

 

Non à une usine à bébés à Senlis...

Plus de 3 600 naissances par an si la maternité de Creil est supprimée...

Oui pour une maternité de proximité à dimension humaine !

 

Renseignements :

PCF Oise : pcf.oise@wanadoo.fr - 03 44 55 27 96 - 8, rue de Beauvoisis à Creil

Comité de défense : comitesantecreil@orange.fr

 

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)