Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

20171117-L'Huma-France-Le PCF franchit la première étape de son congrès

Le PCF franchit la première étape de son congrès

 

Samedi, à Paris, quelque 800 responsables locaux du PCF se réunissent pour définir leur congrès.

Le PCF s’apprête à franchir une première étape de son congrès extraordinaire : samedi, quelque 800 de ses animateurs locaux se réuniront à la Cité des sciences à Paris. L’objectif de cette assemblée d’un jour ? Définir la date de ce congrès, mais surtout la démarche et les questions qui devront y être traitées. Pour ce faire, les militants ne partiront pas de rien. Depuis septembre, l’ensemble des adhérents du PCF sont invités à remplir un questionnaire pour définir leurs priorités autour de trois thèmes : « le sens et l’actualité du combat communiste », « le bilan et l’avenir de la démarche » du PCF, et ses « transformations ». En clair : le fond, la stratégie et la forme. Environ 12 000 consultations ont été remplies, tandis que les réunions se sont multipliées dans les sections pour des « remplissages collectifs ». Une commission, présidée par le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, a été désignée pour en faire la synthèse et présenter, samedi, des propositions. C’est que nombre de responsables communistes n’ont de cesse de le répéter : ce congrès ne doit pas avoir d’extraordinaire que le nom. « Il y a beaucoup d’attente pour que nous parvenions à une organisation à la hauteur des défis que pose le capitalisme et plus utiles à ceux qui luttent. Nous avons les énergies, il faut les mettre au service de cet objectif », estime Isabelle De Almeida, présidente du conseil national du PCF.

Pour l’heure, le PCF envisage de décliner son congrès en « chantiers de réflexions et d’actions » pour associer un maximum de militants à la « révolution du parti », selon les termes de Pierre Laurent. « L’identification de notre combat, notamment en matière de communication, de solidarités concrètes, d’utilisation du numérique. Le bilan de nos actions de ces dernières années. Mais aussi des questions de fond sur la lutte contre les inégalités, le coût du capital, l’écologie, le travail… sont autant de thématiques qui reviennent clairement dans les consultations », liste Isabelle De Almeida. Pas question pour autant, pour les communistes, de passer les prochains mois en conclave. Dès samedi, les animateurs locaux repartiront avec « 5 cahiers du progrès social » sous le bras. Des cahiers de doléances nouvelles génération en vue des états généraux du même nom, que le PCF prévoit pour le 3 février 2018.

Julia Hamlaoui

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)