Fédération de l'Oise

Fédération de l'Oise
Accueil
 
 
 
 

Espace Marx60 « La place de l'industrie en France »-2/6-Conférence de Bernard Devert - Saint-Maximin, 31 mars 2017

Espace Marx60 accueillait le 31 mars 2017 un syndicaliste de la métallurgie, Bernard Devert (CGT), pour échanger sur l’enjeu de société que représente « la place de l’industrie en France ».

 

Partie 2/6 de l'exposé de Bernard Devert

L’entreprise sans usine

Depuis environ trente ans, les stratégies des entreprises visent le « recentrage sur le cœur de métier », soit la conception et la vente, avec une externalisation et/ou une délocalisation de la production, notamment vers la Chine, cet « atelier du monde ». Ainsi de l’«entreprise sans usine » de l’ex-PDG d’Alcatel, Tchuruk, en 2001 : on passerait d’une période industrielle à une nouveau temps post-industriel, où régnerait le tertiaire. Le patronat et les libéraux n’ont à la bouche que l’« industrie du futur », « les entreprises agiles », « les emplois plus flexibles », les « outils de production intelligents ». Les services sont le nouvel eldorado, permettant une forte valeur ajoutée, alors que l’industrie est bien moins rentable, considérée comme non compétitive, notamment avec un « coût du travail » trop élevé. Alstom propose la maintenance et les services pour ses trains, en lieu et place de la SNCF et de la RATP. Safran ne vend plus de moteurs mais des heures de vol.

 

C’est une stratégie financière qui est à l’œuvre, éloignée des considérations d’utilité et de satisfaction des besoins humains et du pays, avec une politique de vitrine technologique orientée vers le commerce international. L’outil productif en sort fragilisé, avec des ruines industrielles et une perte des savoir faire, mettant en cause l’avenir de notre pays.

 
« Le bonheur est une idée neuve en Europe. » Saint-Just (révolutionnaire français, 1767-1794)